Un dentiste américain qui opérait sur hoverboard condamné à 12 ans de prison

Un dentiste américain qui opérait sur hoverboard condamné à 12 ans de prison
(ILLUSTRATION) Un dentiste à San José, au Costa Rica, le 22 juillet 2020

, publié le vendredi 18 septembre 2020 à 17h37

Un dentiste américain, filmé en train d'opérer une patiente tout en se tenant en équilibre sur un hoverboard, a été condamné à 12 ans de prison pour mise en danger de la vie d'autrui et diverses fraudes à l'assurance maladie.

La vidéo a de quoi faire grincer les dents des plus réfractaires au fauteuil du dentiste.

Juché sur un hoverboard, une sorte de gyropode sans guidon, avec juste deux roues et un marchepied, Seth Lookhart extrait une dent de la bouche d'une femme visiblement anesthésiée avant de filer dans le couloir sur son engin en levant les bras en guise de célébration. 

Sa prouesse médicale n'a pas impressionné outre-mesure la justice de l'Etat de l'Alaska, qui l'a condamné mardi à 20 ans de prison, dont huit avec sursis, et 2,2 millions de dollars d'amende.

Selon un communiqué du département local de la Justice, le juge "a souligné que la vidéo de l'hoverboard pour laquelle M. Lookhart est surtout connu n'était même pas l'aspect le plus grave de cette affaire".

Seth Lookhart, 35 ans, a été reconnu coupable au total de 46 chefs d'inculpation, dont exercice illégal de son métier, détournement d'argent et fraude. 

Il "a presque tué de nombreux patients en pratiquant des milliers d'anesthésies sans consentement ni formation" adéquate, pointe encore la justice de l'Alaska. 

L'ancien dentiste a fait amende honorable avant l'énoncé de sa peine.

"Je ne peux pas dire exactement quand j'ai commencé à dérailler", a-t-il dit, selon des propos rapportés par les médias locaux. 

"J'aurais pu et dû faire preuve d'une plus grande discipline", s'est-il excusé, en espérant que sa clientèle, à laquelle il s'était "attaché", ne garde pas une dent contre lui.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.