Un adolescent perdu pendant 12 heures dans les égouts de Los Angeles

Un adolescent perdu pendant 12 heures dans les égouts de Los Angeles

Un bus passe devant un chantier de construction d'égouts à Los Angeles le 18 février 2009

AFP, publié le mardi 03 avril 2018 à 22h27

Un adolescent a été secouru après 12 heures passées dans l'obscurité et l'air potentiellement toxique de l'immense réseau d'égouts de Los Angeles, à plus de 1,5 kilomètre de là où il était tombé.

"Je priais pour ne pas mourir", a raconté Jesse Hernandez, 13 ans, à la chaîne NBC après l'opération qui a mobilisé une centaine de pompiers. 

Il fêtait Pâques en famille dimanche dans un parc de Los Angeles quand vers 16H30, il est entré dans un bâtiment abandonné avec ses amis et a sauté sur une planche qui s'est cassée, le précipitant dans le réseau d'eaux usées. 

Averti par des témoins, plus d'une centaine de pompiers sont rapidement arrivés sur les lieux, ses proches passant la nuit dans le parc dans l'attente de nouvelles. 

"Tout était silencieux. On n'entendait que l'eau couler et on ne voyait rien. C'était tout noir", a confié Jesse Hernandez. 

Les sauveteurs ont utilisé des caméras flottantes pour explorer l'immense réseau d'eaux usées et ses conduites mesurant 121 cm de diamètre avec quelque 60 centimètres de profondeur. 

"Avec une caméra, on a découvert des empreintes de main sur la conduite elle-même, à l'intérieur, il semblait avoir voulu tenter de sortir", a expliqué Adel Hagekhalil, chef adjoint des services d'assainissement de la ville.  

Jesse Hernandez n'a été retrouvé que le lendemain à l'aube, à 1,6 kilomètre de là où il était tombé. 

"Ca ressemble vraiment à un miracle", a déclaré le chef des pompiers de Los Angeles, Erik Scott, sur NBC. "Certains n'en sont pas revenus quand on a ouvert la bouche d'égout et qu'on a entendu que Jesse était vivant." 

Le garçon a dû être décontaminé, mais est en bonne santé. 

"Merci de m'avoir aidé et cherché pendant tout ce temps", a-t-il déclaré. 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.