Turbulences : 26 blessés dans un vol entre Paris et la Chine

Turbulences : 26 blessés dans un vol entre Paris et la Chine
Les turbulences ont duré pendant une dizaines de minutes, le 18 juin 2017, à bord d'un avion de la China Eastern Airlines.

Orange avec AFP, publié le dimanche 18 juin 2017 à 16h25

Fractures, coupures, contusions... Au moins 26 passagers d'un vol China Eastern Airlines entre Paris et Kunming, en Chine, ont été blessés, dont 4 sérieusement, lors de turbulences, selon des médias officiels chinois, dimanche 18 juin.

Les faits se sont déroulés au moment où le vol MU744 entamait sa descente vers l'aéroport international de Kunming Changshui, selon l'agence Chine nouvelle."Nous avons ressenti de fortes turbulences à deux reprises et trois une petite.

Tout cela a duré une dizaine de minutes", a déclaré un passager à Chine nouvelle. Les passagers sont soignés pour des fractures, des coupures et des contusions liées à la chute de bagages ou des collisions avec les compartiments à bagages, explique l'agence en citant les hôpitaux.

L'avion a atterri avec une heure de retard sur l'horaire prévu. "Nous avons applaudi quand l'appareil a atterri sans encombre. Nous nous considérons comme chanceux que l'avion ne se soit pas écrasé", a dit un autre passager. China Eastern Airlines a souligné sur son blog après cet incident la nécessité d'accrocher sa ceinture.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - Turbulences : 26 blessés dans un vol entre Paris et la Chine
  • Avant que ne se produisent ces turbulences, les passagers sont prévenus et ils doivent attacher leur ceinture. Mais les temps sont révolus où les passagers étaient des adultes responsables. Aujourd'hui, c'est la pétaudière dans les avions au nom de la liberté.

  • C' était quoi? Comme avion...

  • Quand on commence la descente, on doit être attaché, c'est un basique. Le commandant de bord est le responsable.

  • Mon épouse a applaudi quand j'ai garé la voiture. ridicule non?

    avatar
    jaunedeuf  (privé) -

    Complètement d'accord avec vous, ce coucou n'était pas en perdition que je sache !!!
    Un nombre incommensurable de passagers refusent de boucler leur ceinture quand le staf le leur demande... ben voilà ce qui peut en être le résultat !!

  • Il serai bien que les compagnies soient plus strictes pour les bagages en cabines qui souvent sont trop grands