Toulouse : interpellé avec un boa et un fusil de chasse dans un bus

Toulouse : interpellé avec un boa et un fusil de chasse dans un bus
L'homme a expliqué ignorer qu'il était interdit de se promener en ville avec un serpent (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le samedi 10 septembre 2016 à 18h12

Un homme de 29 ans, sourd et muet, a été condamné vendredi à trois mois de prison avec sursis pour s'être baladé avec un boa et un fusil de chasse à la main en juin 2016 à Toulouse.

Les faits remontent au 23 juin 2016, explique La Dépêche du Midi qui révèle l'information. Ce jour là, un agent de sécurité se rend compte qu'un jeune homme assis dans un bus Tisseo tient un fusil de chasse à ses côtés.

Il prévient immédiatement les policiers qui interpellent le passager. Mais les forces de l'ordre ne sont pas au bout de leur surprise et découvrent un boa, prénommé "Cookie", sous la veste de l'individu.

DÉJÀ CONDAMNÉS À NEUF REPRISES

Lors de la perquisition à son domicile, les enquêteurs découvrent une véritable arche de Noé composée de lapins, de cochons d'Inde et autres espèces exotiques. Devant les juges, l'homme a assuré vendredi - via son interprète en langage des signes - qu'il ne savait pas qu'il était interdit de se promener avec un serpent en ville. Il a également assuré avoir trouvé l'arme à feu dans une poubelle et l'avoir prise pour "faire le malin devant (s)es copains". L'arme à feu n'était pas chargée lorsqu'elle a été retrouvée par les policiers.


"Être sourd et muet est très désocialisant, les animaux m'apportent de l'affection", a-t-il expliqué devant le tribunal correctionnel de Toulouse. L'homme est sans nouvelle de son père depuis sa naissance. Il a enchaîné les petits délits jusqu'en 2010. Son casier judiciaire faisait déjà état de neuf condamnations pour vol, recel, infractions à la législation des stupéfiants et violences. Sa personnalité a été dépeinte comme "fragile" par les experts psychiatres. Il a écopé de 3 mois de prison assorti en totalité d'un sursis avec mise à l'épreuve.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU