Saint-Brieuc : dans son appartement, un homme découvre un trésor... qui ne vaut plus rien

Saint-Brieuc : dans son appartement, un homme découvre un trésor... qui ne vaut plus rien
Des billets de 50, 100, 200 et 500 francs.

Orange avec AFP-Services, publié le samedi 05 octobre 2019 à 07h00

Un habitant d'un appartement de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) a découvert, au cours de travaux, une liasse de billets en francs... qui ne valent plus rien aujourd'hui.

C'est ce qui s'appelle un ascenseur émotionnel.

Un jeune homme de 25 ans venait d'acheter un appartement à Saint-Brieuc, comme le rapporte le Parisien. Le bien n'ayant pas été habité pendant plus de dix ans, il se lance dans des travaux de rénovation.

Dans les combles, il entreprend d'installer des fenêtres. Tandis qu'il arrache des planches de contre-plaqué et de la laine de verre, des liasses de billets tombent. Billets de 100, 200, 500... francs. "Il y en avait partout, glissés entre la laine de verre et le contre-plaqué. Dès que j'arrachais une plaque, des billets tombaient. J'ai halluciné".

Immédiatement, il remercie la bonne fortune de cette trouvaille : 72 900 francs, ce qui équivaut à 15 215 euros aujourd'hui. De quoi envisager d'autres travaux ? Hélas, non. "Ça a été l'ascenseur émotionnel car je me suis vite rendu compte que ça ne valait plus rien". En effet, depuis 2012, il n'est plus possible d'échanger les francs contre des euros. Le jeune homme espère vendre quelques billets à des collectionneurs, ou s'en servir pour décorer son appartement. 


Reste à savoir pourquoi autant de billets avaient été dissimulés à cet endroit. Imprimés entre 1994 et 1996, ils sont absolument intacts. À défaut de son compte en banque, le mystère du magot de Saint-Brieuc pourra enrichir l'imaginaire du jeune propriétaire. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.