République tchèque: une marionnette pour nourrir des oiseaux de Java

Chargement en cours
Un soigneur du zoo de Prague nourrit une pirolle à queue courte de Java à l'aide d'une marionnette, le 17 avril 2017
Un soigneur du zoo de Prague nourrit une pirolle à queue courte de Java à l'aide d'une marionnette, le 17 avril 2017
1/2
© AFP, Michal CIZEK

AFP, publié le mardi 17 avril 2018 à 23h09

Le jardin zoologique de Prague s'est félicité mardi d'une croissance de son petit groupe de pirolles à queue courte de Java, une espèce d'oiseaux en danger critique d'extinction, obtenue en partie grâce à une nouvelle technique d'alimentation utilisant une sorte de marionnette.

Le zoo pragois héberge actuellement six pirolles à queue courte ("Cissa thalassina") dont deux petits. L'un d'entre eux est nourri à l'aide de pinces fines à ressort et d'une marionnette, dirigée par une main, imitant ce passereau connu pour son plumage bleu-vert et son bec rouge vif.

"Comme nous avons retrouvé un oeuf cassé sous une paire qui nichait, nous en avons immédiatement enlevé le deuxième", a raconté à l'AFP Antonin Vaidl, responsable du département oiseaux, ajoutant que le poussin était né en mars, dans un incubateur.

L'utilisation d'un pantin imitant une pirolle adulte a pour objectif, a-t-il expliqué, d'éviter l'adoption par l'oisillon d'habitudes incorrectes le liant aux humains ce qui rendrait impossible sa prochaine reproduction.

La pirolle à queue courte de Java fait partie d'"espèces d'oiseaux parmi les plus rares au monde", a souligné M. Vaidl. Selon lui, il n'y a qu'une centaine d'individus dans le monde, qu'ils soient libres ou en captivité.

"Selon des estimations pessimistes, il n'y a qu'une cinquantaine d'oiseaux de cet espèce en Indonésie, son pays d'origine", a-t-il constaté.

Selon une étude réalisée en 2016 par le réseau de surveillance du commerce de la faune et de la flore sauvages TRAFFIC, pas moins de treize espèces d'oiseaux indonésiens dont la pirolle à queue courte et l'aigle de Java, symbole du pays, étaient menacées d'extinction, principalement à cause du trafic d'animaux.

Une première paire de pirolles à queue courte a rejoint le zoo de Prague en 2015.

Cette paire a été la première en Europe à se reproduire en captivité, mettant au monde trois petits à la fois. "Jusque là on croyait que deux étaient le maximum", a rappelé M. Vaidl précisant que le zoo de Prague a déjà réussi à faire naître au total cinq oiseaux de cette espèce.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.