Réintroduction d'ourses dans les Pyrénées : "La France doit prendre sa part de responsabilité" face à la perte de la biodiversité, selon Nicolas Hulot

Réintroduction d'ourses dans les Pyrénées : "La France doit prendre sa part de responsabilité" face à la perte de la biodiversité, selon Nicolas Hulot©RAYMOND ROIG / AFP

franceinfo, publié le mercredi 28 mars 2018 à 11h29

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a annoncé cette semaine la réintroduction de deux ourses dans les Pyrénées-Atlantiques cet automne, provoquant au passage la colère de certains éleveurs. Mercredi matin sur France Bleu Béarn, Nicolas Hulot s'est dit certain de trouver un "chemin d'entente" avec les éleveurs de montagne, mettant en avant l'importance de "l'écoute, le dialogue, la concertation". "Cette réintroduction s'inscrit dans quelque chose qui nous dépasse largement, dans notre responsabilité d'homme, a estimé le ministre. Elle s'inscrit dans ce grand fléau, cette grande tragédie invisible qu'on appelle la perte de la biodiversité. Et la France doit prendre sa part de responsabilité."

France Bleu Béarn. Comment allez-vous faire accepter…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
13 commentaires - Réintroduction d'ourses dans les Pyrénées : "La France doit prendre sa part de responsabilité" face à la perte de la biodiversité, selon Nicolas Hulot
  • il est stupide et irresponsable de réintroduire dans un si petit pays des prédateurs qui n'en ont pas et vont donc nécessairement proliférer comme cela est le cas dans le Montana (autrement plus vaste) où l'on a réintroduit une centaine de loups dans les années 920 et qui sont maintenant dans les 1500! Si nos présumés écolos réfléchissaient un tant soit peu, ils en arriveraient à la conclusion qu'il sera indispensable de les massacrer régulièrement à partir d'hélicos, vu l'incapacité des présumés chasseurs français à éliminer les sangliers, autrement plus faciles à pister!!! Pareil pour les ours avec un taux de reproduction moindre il est vrai : 2 oursons par femelle au lieu de 8 louveteaux... mais chaque année ça double l'effectif!!!

  • Ours,loups,même combat.La terre ne nous appartient pas,ils sont ici chez eux également.

    IL manque quelques crocodiles dans le delta de nos fleuves , notamment en Camargue - ils boufferaient les taureaux et rendraient services aux antis corridas. Pauvre France qui refuse le modernisme mais qui refuse de vivre comme il y a mille ans .

  • l'ours des pays de l'est est bien de la même couleur, mais n'a rien à voir avec l'ancien ours des Pyrénées. Pour les fanas de la réintroduction, je propose un stage de survie chez vos copains les ours.......ou bien la réintroduction dans Paris chez vous les bobos.....pour mémoire l'ours bouffe aussi de la viande et je vous rappelle que l'humain est de la viande !

  • pourquoi il ne l'a pas fait en catimini comme le faisait madame Voinet

  • Hulot ou la schizophrénie gouvernementale : d'un côté il fait tuer 40 loups par an, et là il veut introduire 2 ourses. Bravo, mais le bilan global est bien négatif Monsieur Hulot...