"Que le droit jaillisse comme une source": l'ex-directeur du FBI nargue Trump

"Que le droit jaillisse comme une source": l'ex-directeur du FBI nargue Trump

James Comey, ici lors de sa déposition au Sénat le 8 juin 2017

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 01 décembre 2017 à 19h15

L'ancien directeur du FBI James Comey, limogé par Donald Trump dans le cadre de l'affaire russe, a nargué le président américain vendredi avec une métaphore biblique, ironisant ainsi sur le coup de tonnerre politique du plaider coupable de Michael Flynn.

"Mais que le droit jaillisse comme une source, la justice comme un torrent qui ne tarit jamais", a écrit James Comey sur Instagram en citant le livre d'Amos, avec une photo de chutes d'eau.

L'ex-patron de la police fédérale avait été brusquement limogé par le président républicain début mai, au moment où le FBI dirigeait l'enquête sur l'ingérence russe dans la présidentielle américaine. Cette dernière a connu une accélération aussi fulgurante qu'embarrassante pour la Maison Blanche vendredi avec le plaider coupable de l'ancien conseiller de M. Trump.

 
4 commentaires - "Que le droit jaillisse comme une source": l'ex-directeur du FBI nargue Trump
  • en attendant la cote de trump va encore monter
    avec la baisse des impots pour les entreprises de 35 à 22% cela va doper la compétitivité donc encore plus le plein emploi
    et aux USA cela se traduit contrairement à l'europe et surtout la france par des augmentations substantielles des salaires
    alors les reglements de comptes de quelqu'un de limogé il s'en tape

    Vivarais
    Le corollaire de la baisse d'impôt est une augmentation du déficit public.
    Dans 2 ou 3 ans il y aura un retour en arrière.......

  • Heureusement que le monde a Monsieur Trump parce que lui on peut le discriminer, c'est gratuit.

  • voilà une belle formule pour la commune de Vouzan en Charente!

  • OK ! ! ! ! Mais le plus vite possible !

    et cela va vous apporter quoi vu que vous n’êtes pas américain
    par contre pour les américains la baisse des impôts des sociétés de 35 à 22 % cela va doper la compétitivité
    et malgré le plein emploi (3.5% de chômage actuellement au niveau d'avant 2001 )
    cela va se traduire par des hausses substantielles des salaires qui ont déjà augmenté de 2.9% depuis son élection

    Vivarais, la baisse des impôts des sociétés n'a JAMAIS amélioré le fonctionnement des entreprise, ni leur compétitivité. Le seul résultat est l'augmentation des marges et la rémunération des propriétaires et actionnaires.

    Quand à vos chiffres, ils ne concernent pas le salaire moyen des américains, qui continue à diminuer (grâce à la dérégulation totale des salaires), mais à quelques entreprises de haute technologie et les Start Up.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]