Quand la plaine regorgeait d'oiseaux... il y a seulement quinze ans

Quand la plaine regorgeait d'oiseaux... il y a seulement quinze ans©FRANCE 2 / FRANCETV INFO
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 03 mai 2018 à 17h53

Boris Jollivet est audionaturaliste. Il fait des enregistrements de chants d'oiseaux et de la vie sauvage pour les proposer à des expositions. En vingt-cinq ans, il a entendu la nature se transformer. Dans la plaine, capter la présence des espèces même les plus communes est devenu presque impossible. On n'entend même plus l'alouette... Ce silence, Boris Jollivet l'explique par le changement de décor. Ici, les zones sauvages ont disparu, grignotées par l'extension des domaines cultivés. 

Exit le tarier des prés et le bruant proyer 

Imaginons le paysage tel qu'il était il y a seulement quinze ans. Une friche buissonnante, pleine d'arbustes où l'on trouvait le tarier des prés (un passereau au poitrail coloré, un peu comme le bouvreuil), le bruant proyer (sorte d'alouette des

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.