Quand François Hollande éteignait lui-même les lumières à l'Élysée

Quand François Hollande éteignait lui-même les lumières à l'Élysée
François Hollande le 14 octobre 2018 à Blois.

, publié le mardi 27 novembre 2018 à 17h22

L'ancien président de la République socialiste était l'invité de France Inter, lundi 26 novembre. S'il a évoqué la mobilisation des "gilets jaunes" et la façon dont le gouvernement gère la crise, il s'est également confié sur habitude insolite qu'il avait quand il était chef de l'État.



Comme il évoque la transition écologique, le journaliste lui demande ce qu'il fait pour la planète.

"J'ai toujours eu un comportement essentiellement vertueux, j'espère, répond-il. Par exemple, on s'était moqué, durant mon quinquennat, de deux choses. Une anecdotique, mais qui n'est pas si anecdotique, qui était que je ne supportais pas, comme président, que l'Élysée reste allumé, que les bureaux restent allumés la nuit".

"Je faisais moi-même le tour pour éteindre la lumière au niveau de mon étage. Je trouve ça insupportable." Une bonne habitude qu'il a gardée : "Je fais maintenant, dans une modeste maison, la même chose. Je ne supporte pas qu'on laisse des signaux allumés".



"Deuxièmement, pendant que j'étais président, je souhaitais prendre le train, parce que je considérais que c'était à la fois plus rapide, plus facile et plus écologique, et on me disait : non, pour des raisons de sécurité, ce n'est pas possible. Et bien, aujourd'hui, je prends le train".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.