Quand Edouard Philippe joue au baby-foot entre deux visites officielles

Quand Edouard Philippe joue au baby-foot entre deux visites officielles
Le Premier ministre Edouard Philippe à Châlons-en-Champagne le 1er septembre 2017

Orange avec AFP, publié le samedi 02 septembre 2017 à 14h00

Roulette, pissette, gamelle et demi n'ont visiblement pas de secret pour le Premier ministre. Édouard Philippe maîtrise le vocabulaire du baby-foot.

En déplacement à Châlons-en-Champagne vendredi 1er septembre, le chef du gouvernement s'est offert une pause pour taper la balle avec Benoist Apparu et Stéphane Travert.

"Je sais qu'on est en retard sur le programme mais il y a des choses plus importantes." Le ton est donné. Vendredi, entre deux visites officielles, Édouard Philippe s'est pris au jeu d'une partie de baby-foot. Ses adversaires : Benoist Apparu, maire de la ville et ancien ministre délégué sous le gouvernement Fillon, puis Stéphane Travert, le ministre de l'Agriculture. L'instant a été immortalisé par le journaliste du Figaro Marcelo Wesfreid qui en a posté une courte vidéo sur son compte Twitter.



Au lendemain de la présentation des ordonnances sur la réforme du code du travail, Edouard Philippe était venu assurer le service après-vente de la réforme phare du quinquennat Macron. À l'occasion de l'inauguration de la foire de Châlons-en-Champagne, le chef de l'exécutif a promis de "ne pas s'arrêter au droit du travail" pour "régler le problème" du chômage de masse. Accueilli à son arrivée par quelques dizaines de militants CGT munis de sifflets et une petite délégation de "policiers en colère", le Premier ministre a conclu son allocution après deux heures de visite par cette exhortation : "Il ne faut pas s'arrêter au droit du travail, il faut aller dans tous les domaines pour que nous puissions régler le problème" de l'emploi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.