Nord : un caniche brièvement pris en otage

Nord : un caniche brièvement pris en otage
Les deux suspects arrêtés n'ont pas été poursuivis (photo d'illustration).
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 09 janvier 2018 à 16h30

Un homme et une femme ont été interpellés jeudi à Villeneuve-d'Ascq, après avoir réclamé au propriétaire d'Halfy de l'argent pour le récupérer, rapportent plusieurs médias régionaux. L'animal a été retrouvé sain et sauf.





Jeudi 4 janvier, en début de soirée, un caniche (selon le Courrier picard et France 3 Hauts-de-France, la Voix du Nord évoquant un bichon) disparaît de la cour du domicile de son maître à Villeneuve-d'Ascq (Nord). Une heure plus tard, vers 19h00, le propriétaire reçoit un appel d'individus lui réclamant de l'argent pour lui restituer son animal de compagnie (les médias ne précisent pas le montant demandé). Son numéro de téléphone était inscrit sur la médaille d'Halfy, précise le Courrier picard. Selon la Voix du Nord, la personne au bout du fil est une femme, qui explique avoir besoin d'argent pour nourrir son bébé.



Le maître accepte alors de rencontrer les ravisseurs supposés du chien, à la station Porte-de-Valenciennes du métro de Lille. Mais, à sa place, une patrouille de policiers se présente au rendez-vous. Une jeune fille de 17 ans, selon la Voix du Nord (16 ans, d'après France 3) et un homme de 24 ans, qui sont venus avec le chien, sont alors interpellés. L'animal, indemne, est rendu à ses proches. En garde à vue, ils nient avoir enlevé le caniche. Tous deux seront libérés sans poursuite, précise le quotidien lillois.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
19 commentaires - Nord : un caniche brièvement pris en otage
  • "libérés sans poursuite"....sans doute parce que "ce n'est qu'un chien". Bravo la police/justice

  • nous vivons un drôle de monde; cela se traduira par une montée de la colère des silencieux.

  • nous vivons un drôle de monde; cela se traduira par une montée de la colère des silencieux.

  • J'ai trois chiens et ils font partie intégrante de la famille. Malheur à celui qui y toucherait ...

  • je vais prendre la chatte de la voisine puisque je ne risque rien ?

    AH bon, pourquoi vous ne risquez rien ?