Marseille : excédés par un patient violent, les marins-pompiers le laissent sur le bord de la route

Marseille : excédés par un patient violent, les marins-pompiers le laissent sur le bord de la route
Une marin-pompier se tient devant l'entrée de la caserne Plombières du bataillon des marins-pompiers de Marseille, le 10 juillet 2011 (Illustration)

Orange avec AFP, publié le jeudi 16 mars 2017 à 15h56

FAITS DIVERS - Pour son attitude agressive et violente qui avait poussé les pompiers qui l'avaient pris en charge à l'abandonner sur le bord de la route, un homme risque deux mois de prison avec sursis.

L'incident s'est déroulé le 25 mai 2016, à Marseille. Alors qu'il vient de faire une nouvelle crise d'épilepsie, un homme de 36 ans est pris en charge par les marins-pompiers, contactés par son épouse.

Dans le camion le conduisant à l'hôpital, l'intervention dégénère. La femme est "au bord de l'hystérie" et le patient s'emporte quand les secouristes lui refusent un verre d'eau, qui risquerait de fausser les résultats, rapporte La Provence.



Il exige alors d'être détaché, puis bondit du camion, crache sur les pompiers, donne "un coup aux testicules" à l'un d'entre eux et les qualifie de "bâtards". Une attitude qui ne plaît pas du tout à ces derniers qui décident, avec accord de leur hiérarchie, de l'abandonner sur le bord de la route.

Une anecdote déplaisante que les pompiers ont raconté mardi 14 mars devant le tribunal correctionnel de Marseille. Face à eux, le mis en cause, déjà condamné pour rébellion, assure ne plus se souvenir de rien. Ce qui ne convaincra pas le procureur qui a requis deux mois de prison avec sursis et 100 jours d'amende à 3 euros contre sa femme. La décision sera rendue le 4 avril.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU