"Macron, ça va péter !" : quand Mélenchon fait sauter une charge explosive

"Macron, ça va péter !" : quand Mélenchon fait sauter une charge explosive
Jean-Luc Mélenchon à Paris, le 14 février 2018.

Orange avec AFP, publié le jeudi 22 mars 2018 à 18h11

VIDÉO. Le leader de la France insoumise a été chaleureusement accueilli dans la manifestation des cheminots.

Même si les syndicats ont toujours un peu de mal à accepter de faire cause commune avec des hommes politiques, Jean-Luc Mélenchon a pu tester sa cote de popularité auprès des cheminots dans leur cortège parisien, jeudi 22 mars. Le député était présent à Paris, au point fixe de la France insoumise, installé en bordure de cortège, indique le Huffington Post. À leur passage, des cheminots l'ont invité à déclencher une charge explosive, un détonateur SNCF, semble-t-il. Il s'agit d'un dispositif dont l'explosion est suffisamment puissante pour être entendue par un conducteur de train, explique le média.


Casque de chantier sur les oreilles, masse à la main, l'ancien candidat à l'élection présidentielle s'est prêté au jeu, hilare et sous les cris de "Jean-Luc président !". Le leader de la France insoumise a publié une vidéo de l'événement sur son compte Twitter, accompagné de la mention "Macron, ça va péter !"

"À partir de maintenant, avec ce mouvement qui démarre, on entre dans un moment de souffrance": les grévistes vont "perdre des journées de salaires", et "la vie quotidienne de millions de gens va être perturbée par la grève", avait-il déclaré plus tôt sur BFMTV et RMC. "Tout ça parce que quelqu'un, le président de la République, a décidé de mettre en oeuvre rien d'autre que la feuille de route de la Commission européenne" en matière de transport ferroviaire, a accusé le chef de la file de la France insoumise, qui défilera lui aussi ce jeudi.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU