Loiret : la SPA récupère 99 chiens malades et sales dans un élevage industriel

Loiret : la SPA récupère 99 chiens malades et sales dans un élevage industriel©SPA

franceinfo, publié le vendredi 23 mars 2018 à 09h01

La Société protectrice des animaux (SPA) est intervenue, mardi 20 mars, dans un élevage industriel de chiens à Nesploy, près de Bellegarde (Loiret), à la demande de l'éleveur lui-même, pour prendre en charge 99 chiens. Les animaux étaient dans un très mauvais état, rapporte France Bleu Orléans, vendredi 23 mars.

Des chiens âgés de 5 à 8 ans

En difficulté financière, le propriétaire n'avait plus les moyens de les nourrir. Lors de leur arrivée sur place, les agents de la SPA ont découvert 99 chiens, âgés de 5 à 8 ans, atteints de tumeurs ou recouverts de crasse et de poux.

Il s'agit principalement de Bichons, Chihuahuas, Lhassa Apso, Caniches, Shih tzu et d'un Malinois. Tous les chiens ont pu être relogés en moins de douze heures dans des refuges dans différentes…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Loiret : la SPA récupère 99 chiens malades et sales dans un élevage industriel
  • ''élevage industriel"" ? ? ? ? ça existe une usine à fabriquer des chiens?
    à part la maltraitance sur ces pauvres animaux, combien d'employés de cette industrie au chômage, y a-t- il eu demande de liquidation judiciaire?
    c'était bien de faire reproduire ces pauvres petites bêtes, qu'est ce qui a foiré monsieur l'industriel ?
    les yeux plus grands que le ventre ou l'information du public de plus en plus averti des dérives comme les vôtres?

    Entièrement d'accord avec vous ! élevage industriel de chiens, mais où va ton ? honte à ce type !

  • Quel diplôme ont ils ces éleveurs? Nous voyons tous les jours de mêmes scandales.