Les pères Noël britanniques sont de retour

Chargement en cours
Des Pères Noël font une pause sous un abribus devant leur "école" à Londres, le 30 novembre 2021
Des Pères Noël font une pause sous un abribus devant leur "école" à Londres, le 30 novembre 2021
1/2
© AFP, JUSTIN TALLIS

publié le mardi 30 novembre 2021 à 20h20

Après une année sombre, les pères Noël britanniques s'apprêtent à retrouver les enfants pour de vrai dans les magasins et même leurs rennes sont vaccinés contre le coronavirus, ont assuré mardi plusieurs de leurs représentants à barbe blanche.

A cause des restrictions sanitaires introduites l'an dernier juste avant les fêtes, face à l'irruption du variant Delta, les pères Noël avaient dû migrer sur internet pour recueillir les souhaits de cadeaux des enfants, délaissant leurs habituelles antres dans les magasins et les centres commerciaux.

Malgré les inquiétudes suscitées par le variant Omicron, les pères Noël d'une agence spécialisée de Londres espèrent pouvoir travailler comme prévu.

"Ce sera le meilleur Noël qui ait jamais existé, ho ho ho !", s'exclame l'un d'eux dans son immanquable costume rouge lors d'une session de formation au "Ministry of fun", qui propose les services de pères Noël.

Ce Noël "sera vraiment différent, particulièrement après l'année sombre que nous avons eue", dit un autre, qui se présente comme "Santa Kev".

Mais en même temps, "le monde a changé depuis l'année dernière, on serait idiots de l'ignorer", souligne un autre. "Après tout, on vient d'apprendre l'existence d'un nouveau variant", Omicron et ses inquiétantes mutations.

Son émergence, qui a entraîné le retour du masque obligatoire dans les transports et les magasins en Angleterre, montre que "le défi mondial du Covid n'est pas terminé, il faut toujours qu'on soit vigilants", souligne le directeur de l'agence, Matt Grist.

Les pères Noël porteront donc cette année des masques rouges et les lieux où ils rencontrent les enfants et font des photos permettent de maintenir les distances. "Tous les rennes sont complètement vaccinés", avance même l'un d'eux.

Mais l'attente est "plus grande que jamais", souligne Matt Grist devant ses pères Noël, qu'ils soient expérimentés ou novices.

Selon lui, la demande a augmenté d'environ 20% par rapport à 2019, qu'il s'agisse de prestations dans des magasins ou de conversations vidéo en ligne.

Les enfants plus timides "ont tendance à se sentir plus à l'aise, car ils sont chez eux" pour les vidéos en ligne, souligne le responsable.

Les enfants aiment "montrer les dessins qu'ils ont faits ou les jouets qu'ils ont, présenter leurs animaux de compagnie", raconte l'un des pères Noël.

La séance de formation se termine avec un conseil: les "ho ho ho" doit être "légèrement plus doux" lors d'un appel vidéo et il convient toujours de veiller à maintenir un contact visuel en regardant la caméra.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.