Koko, la gorille qui parlait la langue des signes, est morte à l'âge de 46 ans

Koko, la gorille qui parlait la langue des signes, est morte à l'âge de 46 ans©DANIEL MEARS / AP / SIPA
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 21 juin 2018 à 19h49

"Elle était très aimée et nous manquera profondément." La Gorilla Foundation a annoncé la mort de Koko, une gorille élevée en captivité devenue mondialement célèbre pour sa maîtrise du langage des signes. La primate, née le 4 juillet 1971 au zoo de San Francisco (Californie), est morte "dans son sommeil", mercredi 20 juin, à l'âge de 46 ans.

"La capacité de Koko pour le langage et son empathie a ouvert l'esprit et le coeur de millions de personnes", a souligné la fondation, la qualifiant d'"icône de la communication inter-espèces".

"Le châton de Koko"

Dès 1972, une chercheuse et psychologue pour animaux, Francine Patterson, a commencé à apprendre à Koko le langage des signes, avant de poursuivre son apprentissage à l'université de Stanford, où fut établie la

Lire la suite sur Franceinfo

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU