Jusqu'à 30 000 éléphants seraient braconnés chaque année pour leur ivoire, selon une ONG de protection animale

Jusqu'à 30 000 éléphants seraient braconnés chaque année pour leur ivoire, selon une ONG de protection animale©STR / EPA
A lire aussi

franceinfo, publié le vendredi 17 novembre 2017 à 20h48

Les chasseurs américains sont de nouveau autorisés à importer les trophées d'éléphants, tués au Zimbabwe et en Zambie. En 2014, Barack Obama avait pourtant interdit l'importation de ces trophées provenant de certains pays d'Afrique. L'administration de Donald Trump doit faire face aux multiples critiques de la part des associations de défense des animaux. Cette décision est vue comme un "retour en arrière considérable" pour Céline Sissler-Bienvenu, directrice France et Afrique francophone du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW - International Fund for Animal Welfare). Actuellement, précise t-elle, "on estime à 25 000 voire 30 000 le nombre d'éléphants braconnés chaque année pour alimenter le commerce de l'ivoire".

franceinfo : Cette décision…

Lire la suite sur Franceinfo

 
5 commentaires - Jusqu'à 30 000 éléphants seraient braconnés chaque année pour leur ivoire, selon une ONG de protection animale
  • Encore une info pseudo moraliste incomplète .
    Il faut savoir que le cout de transport d un éléphant d une réserve surpeuplée comme il en existe plein , ce qu on omet de préciser , est tel qu il est économiquement plus rentable de les abattre sur place . Il existe d ailleurs dans ce sens des tours opérateurs qui organisent ces safaris permettant et de tuer et de ramener son trophée et ce pour des raisons écologiques .
    Alors arrêtons ce discours grotesque et lassant a force d être ressassé sur la prétendue disparition des éléphants .

  • honteux comment peut on faire souffrir ces animaux ces humains sont des monstres comment feront ils quand ces éléphants auront disparus....

  • Insolite, dites-vous? Moi je dirais plutôt "désastreux"! Quant à la décision de Donald Trump, elle montre que ce personnage, arrivé au pouvoir en partie grâce aux manigances anti-démocratiques du Kremlin, reste prisonnier idéologiquement des associations de beaufs qui continuent à croire que plus on est armé, plus on est viril...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]