Journées du patrimoine : Benjamin Griveaux casse une table

Journées du patrimoine : Benjamin Griveaux casse une table

Benjamin Griveaux le 7 septembre 2017 à Paris.

Orange avec AFP, publié le dimanche 17 septembre 2017 à 18h59

VIDÉO. Alors qu'il faisait visiter la navette fluviale de Bercy, le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances s'est illustré en cassant une table sous les rires de l'équipage.

La 34e édition des Journées européennes du Patrimoine a permis aux Français de découvrir samedi 16 et dimanche 17 septembre 17.000 lieux et de participer à quelque 26.000 animations.

Comme chaque année, l'Élysée a eu un gros succès, à tel point que dimanche en début d'après-midi, les nouveaux arrivants ne pouvaient plus visiter le palais présidentiel. "Il fallait arriver entre 04h et 05h du matin", ont expliqué les policiers à franceinfo.

Le ministère de l'Économie a également attiré les foules ce week-end. Samedi, plus de 2.000 curieux se sont rendus à Bercy, un véritable record, selon le Journal du Dimanche. Certains visiteurs ont pu rencontrer Benjamin Griveaux, le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances et bénéficier d'une promenade sur la Seine. Et assister à une scène assez cocasse.





Alors qu'il se trouvait sur la navette fluviale de Bercy, qui permet aux ministres qui y travaillent de traverser Paris rapidement, ce macroniste de la première heure s'est assis de façon décontractée sur la table de la cabine.

Mais cette dernière s'est brisée sous son poids, provoquant l'hilarité de l'équipage, comme le montrent ses images extraites du JT de TF1.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
20 commentaires - Journées du patrimoine : Benjamin Griveaux casse une table
  • Ce vandale doit démissionner et payer les frais !....

  • Elle être rongée d'humidité , fluviale bien sûr ,

  • Pas grave la réparation sera payée sur les fonds que l'on prends sur les revenus des retraités.

  • il aurait dû vider ses poches des mini lingots avant de s'asseoir dessus!

  • Griveaux représente bien le gouvernement auquel il appartient , ça se casse la figure ;belle image !