Insolite

Interpellation du futur marié, tirs de mortiers… Comment un mariage a tourné au cauchemar dans les Hauts-de-Seine

La police a mis fin à un mariage, ce samedi 6 juillet, à Asnières-sur-Seine. Le fiancé a été placé en garde à vue en raison de son mauvais comportement envers les forces de l'ordre, rapporte “Le Parisien”.

Une grosse colère pour l’un des plus beaux jours de sa vie. Selon les informations du Parisien, un mariage, organisé ce samedi 6 juillet à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), est tombé à l’eau. Le futur marié a été interpellé puis placé en garde à vue pour “outrage” et “rébellion” face à des membres des forces de l’ordre. Avant cet événement, la cérémonie avait débuté dans un contexte difficile.

En début d’après-midi, le cortège se rendait à la mairie, lieu du mariage. Selon Le Parisien, il a été contrôlé par des policiers pour des tirs de mortiers. Cette situation a visiblement énervé le futur marié, qui a “mal parlé” aux forces de l’ordre. En garde à vue, l’homme a reconnu les faits et a été relâché quelques heures après l’incident. Deux invités ont également été interpellés. Des mortiers ont été découverts dans leurs véhicules.

Pas le bon jour pour se marier ?

Ils sont en train de l’arrêter le jour de son mariage. C’est un truc de malade juste parce qu’on a fait un peu la fête. C’est quoi ce monde-là”, explique une des personnes présentes, témoin de la scène, dans une vidéo relayée sur les réseaux sociaux. Un autre mariage avait lieu après. Il a aussi connu quelques problèmes.

L’un des invités a fait du rodéo urbain. Il a été interpellé pour trouble à l’ordre public et mise en danger de la vie d’autrui. Comme le fiancé du précédent mariage, l’individu aurait aussi menacé les forces de l’ordre.

publié le 7 juillet à 18h09, Baptiste Marin, 6Medias

Liens commerciaux