Indonésie: superhéros et éléphants pour attirer les électeurs

Chargement en cours
Un fonctionnaire électoral costumé en superhéros dans un bureau de vote de Surabaya le 17 avril 2019
Un fonctionnaire électoral costumé en superhéros dans un bureau de vote de Surabaya le 17 avril 2019
1/4
© AFP, Juni Kriswanto

AFP, publié le mercredi 17 avril 2019 à 14h27

Costumé en Dracula, Yasim Adnan ne ressemble guère à un fonctionnaire électoral, pas plus que ses collègues déguisés en momies ou en nonnes morbides avec du sang coulant des orbites.

Plus de 190 millions d'Indonésiens étaient appelés aux urnes mercredi, dans 800.000 bureaux de vote, pour départager 245.000 candidats, renouveler leurs parlements national et locaux et élire le président du plus grand pays musulman de la planète.

Pour encourager la participation, certains responsables ont mis tout en oeuvre, s'habillant en super-héros, en personnages d'Halloween, d'autres à Sumatra faisant appel à des éléphants.

Cercueils en carton et chiffons tachés de sang pendant du plafond ont accueilli les électeurs dans le bureau de vote géré par Yasim Adnan, 37 ans, à Lebak Bulus, dans le sud de Jakarta, qu'il a choisi de décorer sur le thème de l'horreur.

Le personnel était autorisé à choisir son costume, à condition de ne pas sembler favoriser le président sortant Joko Widodo ou son rival, Prabowo Subianto.

En attirant les gens dans son bureau, Yasin Adnan espérait réduire l'abstention.

"C'est incroyable, le thème est si différent de celui des autres bureaux", témoigne Komariah Usia, 42 ans.

Un photomaton permet aux électeurs, dont un doigt est trempé dans une encre indélébile pour empêcher le double vote, de garder une preuve qu'ils ont bien rempli leur devoir civique.

Des restaurants et boutiques proposent nourriture et boissons gratuites à ceux qui peuvent montrer leur doigt taché d'encre.

A Surabaya, deuxième ville d'Indonésie, un bureau de vote sur le thème des Avengers remporte un grand succès.

Habillés en superhéros comme Spiderman, des fonctionnaires aident des handicapés à déposer leur bulletin et tremper leur doigt dans l'encre certifiée halal.

"Nous avons fait cela pour motiver les millénnials", la génération née dans les dernières décennies du 20ème siècle, "en particulier les nouveaux électeurs", déclare le chef du bureau de vote, Andilio.

Il espère que le personnel se comportera en héros se mettant au service des "électeurs juste comme leur personnage le ferait". "Protéger la démocratie et les élections pour qu'elles se déroulent sans heurt, en sécurité et en paix".

Dans un autre registre, les autorités de l'île de Sumatra ont fait appel à trois éléphants de Sumatra, menacés d'extinction, pour attirer les électeurs et sensibiliser le public au danger qui pèse sur eux.

Les éléphants ont transporté les urnes à Trumon, dans la province d'Aceh, pour le plus grand amusement des habitants. "Tout le monde est venu au bureau de vote, particulièrement à cause des éléphants", explique Syahrul, 32 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.