Impôts : une défunte reçoit son avis de taxe foncière au cimetière

Impôts : une défunte reçoit son avis de taxe foncière au cimetière
Un cimetière, à Lyon (illustration)
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 01 octobre 2016 à 09h51

Si elle n'était pas lugubre, la situation pourrait faire sourire. La municipalité de la commune de Sarzeau, dans le Morbihan, a reçu une lettre de l'administration fiscale adressée à une contribuable décédée.

Rien de bien anormal jusque là, si ce n'est que le courrier, selon le site du journal régional breton "Le Télégramme", était destinée à l'adresse suivante : "Mme XX Cimetière de Sarzeau, allée E, tombe 24". Selon la même source, le récit de cette méprise administrative a été raconté par le maire de Sarzeau, David Lappartient, lors du conseil départemental du Morbihan, qui s'est réuni ce jeudi 29 septembre, à Vannes.

UNE "FARCE"?

Loin d'être surpris par une telle anecdote, les services de la mairie ont, selon un membre de la trésorerie principale de Sarzeau interrogé par Ouest-France, l'habitude d'histoires de ce type. "Il s'agit d'un avis d'imposition à la taxe foncière. Ce n'est pas la première année malheureusement qu'il y a ce genre de courrier qui vient du Centre des finances publiques de Vannes", a t-on ainsi expliqué, donnant au passage quelques pistes quant à l'origine de cette erreur. "C'est sans doute la farce d'une personne qui a fait ce changement d'adresse. On peut penser à un des héritiers qui ne voulait pas payer la taxe foncière..."


Le trésorier-payeur général de Sarzeau écarte en tout cas la responsabilité de ses services dans cette possible plaisanterieu. "Ce n'est pas un fonctionnaire qui aurait pu faire cela. Je vois mal quelqu'un de sensé l'écrire".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU