Honduras: des trafiquants cultivent la légende de Pablo Escobar

Chargement en cours
Des paquets de cocaïne marqués d'un fac-similé de la carte d'identité de feu Pablo Escobar saisis par les autorités du Honduras, le 11 janvier 2021 à Tegucigalpa
Des paquets de cocaïne marqués d'un fac-similé de la carte d'identité de feu Pablo Escobar saisis par les autorités du Honduras, le 11 janvier 2021 à Tegucigalpa
2/2
© AFP, -

, publié le mardi 12 janvier 2021 à 09h32

Rien de moins que feu Pablo Escobar: les autorités du Honduras ont saisi lundi des paquets de cocaïne marqués d'un fac-similé de la carte d'identité du plus célèbre trafiquant de drogue colombien, mort il y a 28 ans.

La saisie insolite, d'un total de 25 kg de drogue, a été effectuée à bord d'un bateau échoué sur la côte de la Mosquitia (département de Gracias a Dios), dans l'Est du Honduras, après avoir été pris en chasse par un bâtiment de la Marine nationale. 

Les trafiquants sont parvenus à prendre la fuite, a précisé le porte-parole des Forces armées, le lieutenant Jose Coello.

Les trafiquants ont l'habitude de marquer les paquets de drogue avec des logos, des noms ou des numéros, mais "cette fois ils portaient un visage (...) celui de Pablo Escobar", tué en 1993 à Medellin lors d'une opération de la police colombienne, a expliqué l'officier.

Un millier de militaires honduriens sont déployés depuis 2010 sur la côte caraïbe du département de Gracias a Dios pour y lutter contre le trafic de drogue qui emprunte les voies aérienne, maritime et terrestre pour relier les pays producteurs d'Amérique du sud et le marché des Etats-Unis.

Cette région peu peuplée du Honduras est l'un des points principaux de passage de la drogue vers le nord. 

Les trafiquants y aménagent des pistes d'atterrissage clandestines et mettent à profit les criques de la côte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.