Hauts-de-Seine : un couple homosexuel agressé dans un supermarché

Hauts-de-Seine : un couple homosexuel agressé dans un supermarché
Un supermarché à Toulouse, le 28 novembre 2013 (illustration).

Orange avec AFP, publié le mardi 06 mars 2018 à 17h42

Un couple d'homosexuels a été violemment pris à partie samedi 3 mars alors qu'il faisait ses courses dans un supermarché de Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine. "Une jeune femme de 25/30 ans est arrivée et nous a bousculés.

Puis a commencé à nous insulter de pédés", Laurent, l'un des deux hommes agressés sur France Bleu Paris.

Il ajoute : "Elle a continué en disant "c'est une honte à la France... qui mérite de mourir" . "Elle parlait au téléphone avec quelqu'un et disait y'a deux tarlouses qui nous font chier, c'est deux pédés, ils méritent la mort, en Algérie on leur couperait la tête".

Selon le collectif Stop Homophobie, personne n'aurait réagi dans le magasin pour prendre la défense des deux hommes. "Même la caisière à baisser la tête en souriant". Quant au vigile, "il a ignoré les requêtes du couple l'exhortant à calmer la jeune femme".

Des faits passibles de six mois d'emprisonnement

"Je n'en peux plus de me faire insulter, menacer, sans que personne ne bouge ! Il faut dénoncer. Cela peut arriver à tout le monde, les agressions dans le métro ou ailleurs. Il faut bouger!", dénonce encore la victime, toujours sous le choc. Le groupe Carrefour a rapidement réagi dans un communiqué où il dénonce "des faits contraires aux valeurs de l'entreprise". Une enquête est en cours, selon le groupe.



Laurent a porté plainte ce mardi 6 mars au commissariat de Rueil-Malmaison pour "injures publiques du fait de l'orientation sexuelle". Si la nature homophobe est effectivement reconnue, les faits sont passibles de six mois d'emprisonnement et 22.500 euros d'amende.

D'après le rapport annuel de SOS Homophobie, les agressions de ce type, auraient augmenté de 20 % en 2016.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.