Haute-Loire : un village de 2.000 habitants reçoit un legs d'un million d'euros

Haute-Loire : un village de 2.000 habitants reçoit un legs d'un million d'euros
L'étude d'un notaire à Lille, le 13 juin 2015.

, publié le samedi 29 septembre 2018 à 14h32

De l'argent liquide et deux maisons... De quoi permettre au maire de réduire l'endettement de la commune.

"Cela correspond pour nous à deux années de capacité d'autofinancement".

Le maire de Craponne-sur-Arzon a eu une belle surprise, en apprenant qu'une de ses administrées avait légué l'ensemble de son patrimoine à ce village de 2.000 habitants, soit près de 1 million d'euros, rapporte Le Parisien samedi 29 septembre.


"Mme Paule Vallade, née Marguerite Gibert, a souhaité léguer l'ensemble de ses biens à la commune", explique le maire du village, Laurent Mirmand. Décédée en 2017 à l'âge de 96 ans, elle laisse ainsi à la commune 800.000 euros en liquide et deux maisons. De quoi permettre à l'édile de réduire l'endettement de la municipalité, au moment où plusieurs chantiers ont été engagés.

L'héritage vient toutefois avec des conditions. Marguerite Vallade a demandé que 100.000 euros soient consacrés à la construction de la future maison de la santé de Craponne-sur-Arzon, où une salle devra porter son nom. Par ailleurs, 50.000 euros devront être alloués à la rénovation des chapelles de l'église, où trois messes devront être célébrées en sa mémoire, en celle de son mari et des ses parents.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.