François Hollande se verrait bien participer à la série "Dix pour cent"

François Hollande se verrait bien participer à la série "Dix pour cent"
François Hollande à Kuala Lumpur (Malaisie) le 28 mars 2017.

Orange avec AFP, publié le mardi 28 mars 2017 à 14h55

Que fera François Hollande dans un mois et demi ? "Je suis à la fin de ma vie. Je n'ai vécu que de la politique", aurait-il confié en privé, selon L'Obs.

Mais, alors que son mandat présidentiel touche à sa fin, il pourrait, outre sa fondation, occuper des fonctions beaucoup moins politiques. Comme le rapporte Europe 1, François Hollande pourrait être attiré par le métier d'acteur.



En effet, alors que sort la deuxième saison de la série "Dix pour cent" sur France 2, le producteur de la série, Dominique Besnehard, interrogé sur Europe 1, a rapporté un échange avec le chef de l'État qui laisse planer le doute : "Il a beaucoup aimé la première saison, parce qu'il y a Julie (Gayet, ndlr) qui était dedans, quand même et qu'il a beaucoup d'humour. L'autre fois, on s'est reparlé, je lui ai dit qu'on faisait la saison 3. J'ai dit : 'Moi, j'adorerais que vous soyez (dedans)'. Il me dit : 'Pourquoi pas ?'", a déclaré celui qui fut aussi très proche de Ségolène Royal.

Mais un peu plus tard, l'ancien agent de stars a douché les espoirs de ceux qui imaginaient déjà le chef de l'État sur un plateau de tournage. "Je ne me souviens même plus l'avoir dit", a-t-il indiqué à France Info - en contradiction avec ses propos diffusés par Europe 1. Dans tous les cas, il s'agissait seulement d'humour, assure-t-il. D'ailleurs l'Élysée, contacté par France Info, a également démenti tout projet de reconversion artistique. Tout comme le service de presse de France 2, la saison 3 de "Dix pour cent" n'étant même pas encore sur les rails.

La série, qui raconte les coulisses du monde du show business en suivant une agence d'artistes, invite dans la 2e saison Fabrice Luchini, Isabelle Adjani, Juliette Binoche ou encore Béatrice Dalle, Mimie Mathy et Louane.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.