Espèces protégées : une ONG s'inquiète du trafic d'animaux sur internet

Espèces protégées : une ONG s'inquiète du trafic d'animaux sur internet©ARND WIEGMANN / X90184

franceinfo, publié le mercredi 13 juin 2018 à 00h51

Sur internet, c'est bien connu : on trouve de tout, y compris quelques surprises, comme par exemple quelques bébé tortues d'Hermann à seulement 50 € pièce. La Tortue d'Hermann est pourtant une espèce protégée ; impossible de l'élever et de la vendre sans autorisation. Alors, qu'en est-il pour les bébés tortues ? Pour le savoir, nous nous faisons passer pour des acheteurs. Perroquet, hippocampe ou encore tortue de terre : c'est un trafic d'espèces protégées à grande échelle qui se joue sur les sites de vente en ligne et sur les réseaux sociaux.

55% des annonces concernent des reptiles

En France, en un mois et demi, le Fonds international pour la protection des animaux a repéré 1 200 annonces suspectes. Valeur totale : 700 000 €. Plus de la moitié de ces

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.