Des pêcheurs japonais ont tué 122 baleines en gestation au cours d'une expédition de quatre mois dans l'Antarctique

Des pêcheurs japonais ont tué 122 baleines en gestation au cours d'une expédition de quatre mois dans l'Antarctique©MASAMINE KAWAGUCHI / YOMIURI

franceinfo, publié le jeudi 31 mai 2018 à 12h40

Les pêcheurs japonais ont tué 122 baleines de Minke en gestation au cours d'une très controversée expédition annuelle dans l'Antarctique, dénoncée par les défenseurs des animaux comme "macabre et inutile".

Durant cette campagne de quatre mois terminée fin mars, 333 baleines ont été capturées, dont 122 se trouvaient en période de gestation tandis que des dizaines d'autres étaient immatures, selon un rapport soumis par les autorités à la Commission baleinière internationale (CBI) le mois dernier.

Des chiffres "choquants"

L'organisation de protection des animaux Humane Society International a jugé ces chiffres "choquants", y voyant "un triste témoignage de la cruauté de la chasse à la baleine japonaise".

"C'est une nouvelle preuve de la nature réellement macabre et inutile

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.