Des babouins s'échappent de leur enclos, le zoo de Vincennes évacué

Des babouins s'échappent de leur enclos, le zoo de Vincennes évacué

Des officiers de police patrouillent devant le zoo de Vincennes après qu'une cinquantaine de babouins se sont échappés de leur enclos, le 26 janvier 2018

AFP, publié le vendredi 26 janvier 2018 à 19h30

Un groupe de babouins du Parc zoologique de Paris s'est échappé vendredi de leur enclos mais sans "entrer en contact" avec les zones destinées au public, a déclaré à l'AFP le Parc, connu sous le nom de zoo de Vincennes, qui a décidé "par précaution" d'évacuer les visiteurs.

Tous les animaux ont depuis été mis à l'abri "à l'exception de trois qui se trouvent dans l'enceinte du Grand Rocher", une zone inaccessible au public, a précisé en fin d'après-midi Sophie Ferreira-Le Morvan, directrice générale adjointe du Muséum national d'histoire naturelle, lors d'un point presse.

Ces trois babouins, "une vieille femelle, une femelle jeune et un petit", sont "toujours sous surveillance", et le zoo ne rouvrira pas ses portes tant qu'ils n'auront pas regagné leur enclos, a-t-elle ajouté. Une enquête interne doit être diligentée dans les prochains jours.

L'incident a été repéré en fin de matinée par un des soigneurs, qui a vu qu'un babouin avait rejoint le couloir de service utilisé par le personnel du zoo, a indiqué la direction de ce site du Muséum national d'histoire naturelle.

"Le plan de secours a immédiatement été déclenché selon les procédures prévues: alerte de la brigade des sapeurs-pompiers, de la police nationale et de la préfecture, confinement des visiteurs et du personnel, mise en place de la procédure de capture animalière", a précisé le zoo dans un communiqué.

Au total, "une soixantaine de pompiers, une vingtaine de policiers et 100% du personnel, soit une soixantaine de personnes" ont été mobilisés, a souligné Mme Ferreira-Le Morvan.

"Parallèlement l'évacuation des visiteurs a été organisée par la police et la brigade des sapeurs-pompiers avec l'aide du personnel du Parc zoologique de Paris", a ajouté l'établissement.

"Les animaux n'ont jamais eu accès au circuit de visite du parc, il n'y a jamais eu de contact avec le public", a insisté le zoo.

Les babouins sont des singes puissants qui attaquent parfois les hommes. 

Aucun des soigneurs n'a été en contact direct avec les singes qui sont toujours restés cantonnés "dans un espace fermé", a précisé le zoo.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
23 commentaires - Des babouins s'échappent de leur enclos, le zoo de Vincennes évacué
  • avatar
    VOSGESPAT  (privé) -

    C'est du réchauffé changez vos sujets

  • comme vous j'ai vu les singes grimper tout en haut du rocher , ( il y a bien des années de ça , c'était dans les années 33 -38 ) peut être est ce maintenant interdit ,je l'ignore ,mais comme vous aussi , je déplore que des animaux puissent être détenus toute leur vie en prison( car ce n'est pas autre chose)..ceux qui sont dans de grands parcs animaliers peuvent au moins profiter d'un semblant de liberté ...

  • autrefois on voyait les singes grimper le long du plus haut rocher et ils etaient en liberté, depuis qu ils sont enfermes la vie doit etre infernale pour eux, pauvres betes sequestrees, je comprends qu ils aient eu envie de s echapper.

  • Vos "news" datent d'une semaine.........................

  • C'est Volkswagen ,Bmw et Mercedes en manque de Babouins, qui les ont enlevé pour des tests Diesel....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]