Darmanin enrobe son budget avec du chocolat de Tourcoing

Darmanin enrobe son budget avec du chocolat de Tourcoing
Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin à l'Assemblée nationale à Paris le 12 septembre 2018

AFP, publié le lundi 24 septembre 2018 à 16h42

Respectant une "tradition", le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a apporté lundi des chocolats de Tourcoing aux députés pour la présentation du budget 2019, les oppositions ironisant sur une "tentative" pour les amadouer.

Après avoir amené l'an dernier du fromage "un petit peu trop odorant", le ministre, ancien maire de Tourcoing, a proposé aux membres de la commission des Finances des "petits chocolats de Tourcoing qu'on appelle des pavés".

"Je suis heureux que les artisans de Tourcoing soient ainsi reconnus, de là où ils sont, ils m'entendent sans doute", a ajouté dans un sourire M. Darmanin, qui lorgne sur la métropole lilloise.

"C'est une tentative" de mettre "un peu de douceur" dans le débat, a déclaré le président de la commission, Éric Woerth (LR), demandant au ministre d'enchaîner sur "des sujets moins doux, moins sucrés" dans le projet de budget.

"Je vais prendre l'impôt en passant", a glissé M. Darmanin, se saisissant d'un chocolat. 

A ses côtés, le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire a lancé: "moi je n'apporte rien, je tiens les finances".

Selon le communiste Fabien Roussel dans un tweet, "les ministres peuvent enrober leur budget avec le meilleur chocolat, fusse-t-il de Tourcoing, ça laisse un goût amer: pensions et prestations sociales en baisse, taxes essences maintenues, fonctionnaires en moins.... bref, c'est le budget des riches, An 2".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.