Dans un jardin alsacien, une vraie Arche de Noé

Dans un jardin alsacien, une vraie Arche de Noé©FRANCE 2 / FRANCETV INFO
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 03 mai 2018 à 20h11

En termes de biodiversité animale, la plaine d'Alsace paraît sinistrée. Quasiment plus de zones humides, plus de haies, plus de friches... de Mulhouse à Strasbourg, l'extension des champs de maïs a détruit tout ce qui pouvait servir d'habitat aux animaux les plus communs. Le 3 mai 2018, "Envoyé spécial" va à la rencontre de ceux qui se battent contre une disparition inquiétante.

Vanneaux huppés, tourterelles des bois, écureuils, lapins de garenne, écrevisses... ils peuplaient la plaine d'Alsace il y a vingt ans, et se trouvent aujourd'hui menacés d'extinction. Comme une Arche de Noé, la maison de Jean-Paul Burget recueille des spécimens de toutes ces espèces. Avec sa femme, cet ancien soigneur de zoo a créé une association pour tenter de les sauver.

Un jardin sauvage

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.