Coulommiers : une cagnotte pour le commissariat le plus vétuste de France

Coulommiers : une cagnotte pour le commissariat le plus vétuste de France
Photo prise le 28 juin 2011 de l'entrée du commissariat d'Avignon (illustration).

Orange avec AFP, publié le samedi 30 septembre 2017 à 17h00

SOLIDARITÉ. Deux résidents de Coulommiers (Seine-et-Marne) ont décidé de venir en aide aux policiers de leur ville, qui travaillent au sein du "commissariat le plus délabré de France" selon un classement établi à l'issue d'un concours photo.

Le 16 septembre dernier, plusieurs centaines de policiers et leurs compagnes ont manifesté à Paris et dans d'autres grandes villes pour exprimer leur "colère" sur leurs conditions de travail. Après la mobilisation policière, place à la mobilisation citoyenne.

À Coulommiers, deux cousins ont décidé de lancer une cagnotte pour sauver le commissariat de la ville, révèle 20 Minutes samedi 30 septembre. Et pour cause : le bâtiment a été élu le "plus délabré de France", selon un classement établi par l'UNPI (Union des policiers nationaux indépendants) à l'issue d'un concours où les policiers étaient appelés à prendre et partager des photos de leurs commissariats, pour "mettre en avant les tristes conditions dans lesquelles ils travaillent".



"C'est pour leur venir en aide", explique Gauthier qui a déjà eu l'occasion de se rendre au commissariat de Coulommiers "pour de petits dépôts de plainte". "On voit le délabrement des locaux. On ne voit pas les salles les plus insalubres mais on voit les policiers entassés, l'imprimante ne fonctionnait pas. On sent un malaise", déplore le jeune homme d'une vingtaine d'années, qui n'a pas de famille dans la police ou la gendarmerie, "juste un copain gendarme dans le 78 (Yvelines)".

PROVOQUER LE BUZZ

Les organisateurs se laissent "trois mois et la fin de l'année 2017 pour tenter de collecter le plus de participations possibles". "Ces dons pourront prendre deux formes", précisent-ils sur le site Leetchi, qui héberge la cagnotte . Soit l'achat de nouveau(x) matériel(s) : ordinateur, imprimante, casiers ou autre, qui permettront d'améliorer le quotidien du commissariat, soit un chèque qui sera remis à la mairie.

Gauthier espère surtout que "le buzz qu'elle peut provoquer remontera jusqu'au ministère, jusqu'au gouvernement". Pour l'instant, le jeune homme n'a pas eu de retour du commissariat, mais sur les réseaux sociaux, le sujet commence à remonter . "Certains sont contre car ils estiment payer déjà assez d'impôts ou d'amendes. Mais il faut prendre cette démarche comme un don pour la recherche, explique-t-il. Mais je peux comprendre leur point de vue."

Samedi 30 septembre après-midi, la cagnotte comptait près de 300 euros. Les deux cousins assurent que la totalité des gains "seront reversés en présence d'un journal local".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU