Côtes-d'Armor : il piège sa maison à l'explosif pour éviter les cambriolages

Côtes-d'Armor : il piège sa maison à l'explosif pour éviter les cambriolages
Un véhicule de déminage de la police, à Paris, le 22 décembre 2012.

Orange avec AFP, publié le mercredi 26 septembre 2018 à 08h40

Une équipe de démineurs a été dépêchée sur place pour sécuriser les lieux.

Un habitant d'Yvignac-la-Tour, dans les Côtes-d'Armor, a piégé sa maison avec des explosifs artisanaux pour éviter d'éventuels cambriolages, rapporte France Bleu Armorique mardi 25 septembre. Une équipe de déminage a été dépêchée sur place après la découverte de la situation.


Tout est parti d'un cambriolage raté, dans la nuit de dimanche à lundi, quand six malfaiteurs sont entrés dans le bâtiment par effraction, avant d'être mis en fuite par un automobiliste.

Quand les gendarmes se sont rendus sur place pour constater les faits, ils ont découvert que la maison était piégée. Les engins "étaient a priori posés à des endroits assez judicieux qui risquaient de nuire gravement aux éventuelles personnes qui seraient rentrée par malveillance dans la maison", confie à France Bleu le maire de la commune, Jean-Luc Boissel.

Des démineurs ont été dépêchés en hélicoptère pour sécuriser les lieux. "Des gens de la commune parlaient parfois de cette maison en disant qu'elle était piégée, indique l'édile. On se demandait si ce n'était pas du fantasme... Eh bien non, c'était la réalité." Le propriétaire de la maison -sur laquelle sont vissées des pancartes "Attention, zone piégée"- est un homme de 71 ans, qui se présente comme garde du corps à l'étranger, précise France Bleu. S'il est très rarement à Yvignac-la-Tour, les voisins rapportent qu'ils entendent parfois des coups de feu dans son jardin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.