Cirque Pinder : la sensibilité du public au bien-être animal "est beaucoup plus forte aujourd'hui"

Cirque Pinder : la sensibilité du public au bien-être animal "est beaucoup plus forte aujourd'hui"©CLAUDE PARIS / POOL

franceinfo, publié le lundi 07 mai 2018 à 18h52

Le cirque Pinder doit remballer son chapiteau, du moins pendant quelques temps. La société exploitante a été placée en liquidation judiciaire le 2 mai 2018 par le tribunal de commerce de Créteil après l'effondrement de son chiffre d'affaires. Le propriétaire Gilbert Edelstein a mis en avant plusieurs facteurs : la crise, les critiques contre la présence des animaux dans les cirques et la semaine de 4,5 jours dans les écoles. "Aujourd'hui, on est dans une sensibilité à la question du bien-être animal beaucoup plus forte", explique sur franceinfo Gwénola David-Gibert, directrice générale d'Artcena (Centre national des arts du cirque, de la rue et du théâtre).

franceinfo : Quelle est votre position sur la question des animaux dans les cirques ?

Gwénola David-Gibert : La

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.