Canicule : la police de Milan verbalise les chauffeurs de taxis en bermuda

Canicule : la police de Milan verbalise les chauffeurs de taxis en bermuda
Un taxi, à Rome, en 2015 (illustration)
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 08 août 2018 à 19h40

La "capitale de la mode" italienne ne transige pas avec ses principes...

Accablée depuis des semaines par une chaleur moite, Milan suffoque sous des températures étouffantes, avec quelque 35 degrés. Pas question pour autant de permettre aux chauffeurs de taxi des fantaisies vestimentaires.

La municipalité de la capitale économique italienne fait en effet appliquer avec une rigueur implacable sa "police de la mode", avec interdiction formelle pour les chauffeurs de travailler en bermuda.

Les claquettes sont également proscrites

Selon l'agence italienne AGI, qui rapporte l'information mercredi 8 août, une vingtaine de professionnels du secteur du transport de personnes en ont déjà fait les frais depuis le début de l'épisode caniculaire. La mesure coercitive est fixée par un règlement régional, approuvé en 2016. Les conducteurs de taxi ne peuvent ainsi pas "porter de débardeurs, pantalons courts, claquettes et survêtements de sport".


Pour les contrevenants à la discipline vestimentaire, l'ardoise est salée : une amende de 110 euros pour chaque infraction, à laquelle s'ajoute un rappel à la loi finissant en commission disciplinaire avec un risque de suspension temporaire. A Milan, on ne plaisante pas avec la mode.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.