Bretagne : une altercation éclate à cause d'une crêpe pas assez sucrée

Bretagne : une altercation éclate à cause d'une crêpe pas assez sucrée©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 02 août 2017 à 19h42

En Bretagne, on ne rigole pas avec les crêpes. Les gendarmes ont dû intervenir dimanche soir dans une crêperie du Trégor (Côtes-d'Armor).

La raison : un conflit entre le gérant de l'établissement et deux clientes mécontentes... à cause d'une crêpe pas assez sucrée.

Cette surprenante altercation a raconté par la gendarmerie des Côtes-d'Armor sur sa page Facebook, et repéré par France Bleu Breizh Izel.

"Dimanche soir, des clientes d'une crêperie du TRÉGOR quittent l'établissement après avoir réglé leur note. Quelques minutes plus tard, les jeunes femmes reviennent pour se plaindre 'qu'une des crêpes servies n'a pas été assez sucrée'", racontent les forces de l'ordre sur le réseau social. "Ces dernières, très virulentes" auraient ensuite menacé de briser la vitrine du restaurant, précise la gendarmerie.



Aidé par des clients, le responsable du restaurant va finalement réussir à repousser les deux jeunes femmes, juste avant l'arrivée des autorités.

Pour illustrer ce déplacement insolite, le compte Facebook de la gendarmerie des Côtes-d'Armor a fait preuve d'un grand sens de l'humour en accompagnant son anecdote d'un passage des "Bronzés font du ski", celui justement de la crêpe au sucre.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
129 commentaires - Bretagne : une altercation éclate à cause d'une crêpe pas assez sucrée
  • ces dames auraient-elles abusé du cidre ?

  • il faut sucrer, pas trop et le client en rajoute s'il veut;là on a sans doute eu a faire quelques maghrébines en quête de courage.

  • Ces manifestations virulentes permettent aux anti-féministes de se gausser sur la cause des femmes ....
    Ces personnes voulaient donc du sucre pour grossir , manquer de réflexion rabaisse le niveau de ce que nous sommes

  • Ah bravo!!!!! assez de "gueule" pour être "virulentes" mais aucune politesse pour demander gentiment du sucre....
    .....et alors, comment réagissent-elles pour demander de l'eau ou du pain dans un resto? ouh là......

  • Le commentaire du gendarme n'aurait-il pas un côté facétieux ?