Bretagne : il tue son chien qui "lui rappelle son ex", 3 mois de prison avec sursis

Bretagne : il tue son chien qui "lui rappelle son ex", 3 mois de prison avec sursis
L'homme a regretté son geste devant le tribunal correctionnel de Rennes.

publié le jeudi 31 août 2017 à 18h25

Selon les informations de Ouest-France, un homme de 30 ans a été condamné mercredi à trois mois de prison avec sursis pour avoir tué son berger malinois de 8 mois qui lui "rappelait son ex".

Les faits remontent au 1er janvier 2016.

L'homme, un habitant de Fougères (Ille-et-Vilaine), avait appris que son ex-compagne avait "refait sa vie". Il avait appelé sa mère pour la prévenir qu'il allait mettre fin à ses jours "en se brisant une cruche sur le crâne". Mais cette dernière était arrivé à temps pour l'en empêcher. "J'allais sauter par-dessus le balcon mais on ne se tue pas devant la personne qui nous a mis au monde. C'est pour cela que j'ai jeté mon chien", a tenté d'expliquer le trentenaire devant le tribunal correctionnel de Rennes. Le chien était décédé des suites de la chute du troisième étage.



"C'est étonnant", lui a répondu le président. "C'est mon ex qui m'a vendu le chien. À chaque fois que je le voyais, cela me faisait penser à elle", a-t-il ajouté. "Je regrette. Mon chien me manque. Il était comme en enfant", a-t-il ajouté. L'homme a été hospitalisé pour dépression après les faits. Son expertise psychiatrique a conclu à "une altération du discernement".

La peine de trois mois de prison avec sursis et mis à l'épreuve est assortie d'une obligation de soins psychiatriques et d'une interdiction de détention d'animal pendant cinq ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.