Béziers : l'identification ADN des chiens n'est plus illégale

Béziers : l'identification ADN des chiens n'est plus illégale
Un chien à Shanghai (Chine) le 15 mai 2017 (illustration).

Orange avec AFP, publié le dimanche 14 mai 2017 à 19h25

Les maîtres irrespectueux des voies publiques en ligne de mire. Le tribunal administratif de Montpellier a donné raison jeudi à la mairie de Béziers (Hérault).

Elle a jugé que l'identification des ADN des chiens voulus par le maire Robert Ménard n'était pas illégale, rapporte France Bleu Hérault vendredi 12 mai. Objectif ? Retrouver plus facilement les propriétaires de chiens qui ne ramassent pas les déjections de leur animal sur les trottoirs.

En 2016, le conseil municipal vote le fichage ADN des chiens. Le préfet de l'Hérault avait alors déposé un recours. La cour administrative d'appel de Marseille avait retoqué la mesure, considérant qu'elle n'était pas illégale, mais qu'elle "était disproportionnée par rapport aux objectifs suivis", rappelle la radio.



Décidée à lutter contre ce fléau de la crotte de chiens, la municipalité de Béziers avait alors travaillé à une nouvelle mouture. Celle-ci concernait 1 500 chiens et non plus les 9 000 que compte la commune. Les fichiers ADN canins ne devaient plus être détenus par la ville, mais par le ministère de l'Agriculture. La police était chargée de constater le délit, tandis que la préfecture était, elle, chargée de dresser le PV. Une nouvelle mouture également contestée par le préfet qui avait de nouveau saisi la justice. Mais cette fois-ci, celle-ci l'a contredit : "aucun des arguments soulevés n'était propre à créer un doute sérieux sur la légalité du nouveau projet", a arbitré le 11 mai par ordonnance le tribunal administratif de Montpellier. Désormais, la crotte de chien pourra fera l'objet d'analyses à Béziers.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
11 commentaires - Béziers : l'identification ADN des chiens n'est plus illégale
  • pourquoi pas...dommage de devoir toujours punir..j ai fumé fut un temps et j avais toujours avec moi une petite boite ou mettre mes mégots...quand je vois des gens s'arrêter au feu et vider leur cendrier dans la rue...ils n'ont sans doute pas de poubelle..

  • Bonne idée mais bon vont-ils l'appliquer ?

  • Je vais écrire au Maire de ma commune afin qu'il prenne les mêmes mesures. Il est incompréhensible que les maîtres soient à ce point irrespectueux des autres pour ne pas ramasser les déjections de leurs chiens. Il suffit de passer n'importe quelle frontière en Europe pour se rendre compte que nous sommes les plus négligents.

    les plus sales !

  • abandonner la crotte de son chien au beau milieu d'un trottoir est un manque de tous les noms d'oiseaux que l'on pourrait donner à cette personne !!! alors pourquoi polémiquer ?? Bravo Mr. le Maire !!!

  • Au lieu de s'indigner contre la mesure, moi je m'indigne de l'incivilité croissante des gens: crotte de chien,mégots,papiers,etc...même dans les bois ou au bord des riviéres, une honte . Donc oui au fichier adn des chiens et la facture au proprio et pourquoi aussi ne pas remettre de consignes sur tous les emballages dont cela est possible?Pourquoi ne pas donner les médicaments en vrac( traitement prescrit pour 7 jours , super que 6 jours dans la boite donc on en prend 52)etc...suis pas écolo outre mesure mais un minimum s'impose autant pour la planète que pour nous.
    Je précise j'ai 2 chiens mais je ramasse les crottes