Avec Champ et Major, le retour des canidés à la Maison Blanche

Avec Champ et Major, le retour des canidés à la Maison Blanche
Le berger allemand "Champ", l'un des chiens de Joe Biden, le 10 mai 2012 à Washington

, publié le dimanche 08 novembre 2020 à 01h43

L'élection de Joe Biden à la présidence des Etats-Unis est synonyme d'un retour aux us et coutumes bien établis, même en matière d'animaux domestiques.

Donald Trump avait en effet créé la rupture, en n'ayant jamais eu de chien à la Maison Blanche, contrairement à l'ensemble de ses prédécesseurs depuis des décennies.

Son successeur démocrate s'installera lui avec deux bergers allemands: Champ, dans la famille Biden depuis 2008 et Major, adopté en 2018 dans un refuge.

Le second sera le premier chien de sauvetage au 1600 Pennsylvania Avenue.

Les Américains étant très attachés aux "meilleurs amis de l'homme", il n'est pas exclu que ce duo canin ait apporté quelques voix à l'ancien vice-président de Barack Obama.

Pendant la campagne, Joe Biden, réputé pour être un homme chaleureux et empathique, n'avait pas hésité à jouer de cette corde sensible. 

Il avait notamment publié sur Instagram des photos de chiens portant ses couleurs et ajouté en légende: "Je suis peut-être un peu partial mais je pense que Champ et Major feraient de super First Dogs !".

A l'inverse le peu d'intérêt de Trump pour les chiens a régulièrement été épinglé par ses détracteurs, qui avaient créé des T-shirts barrés de la mention "il n'a même pas de chien", preuve absolue selon eux de son manque de coeur.

chp/dax

Vos réactions doivent respecter nos CGU.