ALERTE INFO
15:14 Assassinat de Samuel Paty : deux collégiens de 14 et 15 ans déférés

Aux États-Unis, un congé parental pour les salariés qui adoptent un animal

Aux États-Unis, un congé parental pour les salariés qui adoptent un animal
Un chiot nourri au biberon, le 15 octobre 2016 à Jakarta

, publié le jeudi 23 août 2018 à 14h00

Pour préparer au mieux l'arrivée de leur compagnon à quatre pattes, les employés de Nina Hale, une agence américaine de marketing, ont désormais droit à une semaine de télétravail.

L'initiative fera-t-elle des émules ? Alors que le débat autour de la durée du congé parental revient régulièrement en Europe, outre-Atlantique certains travailleurs ont droit à un drôle de privilège, inconnu chez nous : un congé "patte-ternité". Le jeu de mot est l'oeuvre de la société Nina Hale, une agence de communication et de marketing basée dans le Minnesota.

Depuis quelques temps, l'entreprise autorise ses collaborateurs à passer plusieurs jours chez eux plutôt qu'au bureau lorsqu'ils accueillent un nouveau venu... à poils, révèle le New York Times, cité par Le Figaro.



Connor McCarthy est le premier à avoir bénéficié de cet avantage. Ce chargé de clientèle, âgé de 26 ans, a ainsi pu travailler de son domicile pendant une semaine pour rester avec Bentley, son jeune chiot. "Pour beaucoup de personnes, leurs animaux de compagnie sont comme leurs enfants", a expliqué Allison McMenimen, vice-présidente de Nina Hale, au New York Times. Le congé "patte-ternité" est aussi valable pour les chats, précise la société.



Aux États-Unis, les maîtres sont de plus en plus nombreux à venir au bureau accompagnés de leur animal de compagnie. En France, un employé sur sept le fait, selon Le Figaro qui cite une étude Ifop parue en 2016.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.