Ardèche : des chasseurs de Pokémon retrouvent une femme disparue

Ardèche : des chasseurs de Pokémon retrouvent une femme disparue

Des enfants jouent à Pokémon GO, à New York, le 29 juillet 2016.

Orange avec AFP, publié le lundi 01 août 2016 à 16h40

- Ils pensaient tomber sur Pikachu mais ont découvert une femme ivre, portée disparue depuis plusieurs heures. -

D'habitude, les joueurs de Pokémon Go font parler d'eux pour leurs frasques mais cette fois-ci, ils se distinguent par une bonne action.

Vendredi soir, alors qu'ils partaient chasser Pikachu, six jeunes sont tombés sur une dame portée disparue et recherchée par les gendarmes d'Annonay, une commune située dans l'Ardèche, raconte "le Dauphiné libéré".

L'histoire débute vendredi vers 21h30. Un homme prévient les gendarmes de la disparition de son épouse, âgée de 60 ans. Il explique qu'elle doit sûrement être fortement alcoolisée et qu'elle aurait disparu depuis le début de l'après-midi. Deux équipages de la gendarmerie se lancent à sa recherche. Sans succès.

EMPÊTRÉE DANS LES BRANCHAGES

C'est finalement vers 23 heures que trois jeunes filles et trois jeunes hommes, qui se présentent comme des chasseurs de Pokémon, alertent la gendarmerie. Ils viennent de trouver une dame, ivre, un peu désorientée et empêtrée dans des branchages. Les gendarmes se rendent sur place et découvrent qu'il s'agit de la femme qu'ils recherchent. "Ces chasseurs de Pokémon nous ont grandement rendu service !", s'est réjoui, dans "le Dauphiné", le major Mathieu, de la brigade de gendarmerie d'Annonay.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
24 commentaires - Ardèche : des chasseurs de Pokémon retrouvent une femme disparue
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]