Antibes : un bébé de 18 mois positif au cannabis, ses parents en garde à vue

Antibes : un bébé de 18 mois positif au cannabis, ses parents en garde à vue

L'enfant a été hospitalisé et est "hors de danger" (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le samedi 09 septembre 2017 à 13h48

Selon les informations de Nice Matin, les policiers de la brigade des mineurs ont découvert de la cocaïne, du haschich et de l'argent liquide au domicile d'un couple d'Antibois (Alpes-Maritimes). Leur enfant de 18 mois a été "contrôlé" positif au cannabis.

Hospitalisé, le bébé est désormais "hors de danger", selon le journal. Le couple a été placé en garde à vue et devrait être jugé dès la semaine prochaine dans le cadre d'une comparution immédiate. On ignore de quelle manière l'enfant a pu être en contact avec la substance.



Le quotidien régional rappelle que le service d'urgences pédiatriques des hôpitaux CHU-Lenval avait lancé fin août un appel à la vigilance. En moins de 15 jours, cinq enfants de moins de 2 ans avaient dû être hospitalisé à cause de "l'ingestion accidentelle de drogue". L'un d'eux avait dû être admis en réanimation.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
10 commentaires - Antibes : un bébé de 18 mois positif au cannabis, ses parents en garde à vue
  • Le parents sont négatifs ?

  • j'espère que les parents du gamin seront lourdement condamnés car ils n'ont pas le droit de faire cela a un nourrisson, même involontairement!

    La justice juste, il y a longtemps que ça n'existe plus chez nous.

  • assez fréquent : et à rechercher par les pédiatres aux urgences devant tout coma ou comportement anormal d'un jeune enfant: il respire les fumées de joints de ses parents ou avale un joint ou de la résine de canabis!
    le dosage doit etre systématique dans ces cas et c'est mal barré pour les parents

  • Il suffit que le bébé soit "fumeur passif" alors que ses "parents" (Humpf !) fumaient des pétards à la maison !!!

  • C'était peut-être pour l'endormir. A une autre époque, en Normandie, il semblerait que c'était du calvados qui était utilisé, déjà dans les biberons pour aider à l'endormissement, pour soulager un mal de dent ou une otite. Mais ce n'est peut-être qu'un "cliché".

    dans le nord de la France c etait le pavot pour endormir les bebes mais ce sont des procedes du 19 siecle et du debut du 20 eme ! ce n est pas une raison pour revivre cette epoque ancienne