Angleterre : le premier cheval guide d'aveugle

Angleterre : le premier cheval guide d'aveugle
À cause de sa phobie des chiens, un journaliste de la BBC va bénéficier d'un cheval guide.

Orange avec AFP, publié le lundi 12 février 2018 à 18h00

VIDÉO. Un journaliste non-voyant de 23 ans va être le premier Britannique à recevoir un cheval guide, rapporte la BBC.

Mohammed Salim Patel a presque totalement perdu la vue à l'âge de 15 ans.

Il se déplace depuis à l'aide d'une cane mais ressent un manque d'indépendance : "Pour le moment, je suis dépendant de beaucoup de personnes pour toutes sortes de choses - les amis, la famille, je dois leur demander s'ils sont libres, si on peut aller quelque part s'ils veulent faire quelque chose", explique-t-il à la chaîne anglaise.



Impossible pour lui de prendre un chien, car il a trop peur de cet animal. Il a donc trouvé la parade : le cheval guide d'aveugle. Dans des images diffusées par la BBC, on voit Mohammed et Digby, cheval miniature de 8 mois, apprendre à se repérer ou à traverser la route. L'équidé, qui vit dans le Yorkshire (nord-est de l'Angleterre), va devoir suivre une formation d'au moins un an avant de pouvoir accompagner Mohammed.

Déjà des chevaux d'aveugles aux États-Unis

Ces chevaux miniatures sont déjà utilisés par des non-voyants de l'autre côté de l'Atlantique. Par peur des chiens ou allergie à leurs poils. En 2000, un Américain, Dan Shaw, a été le premier aveugle au monde à obtenir un cheval guide : "J'adore les animaux. Prendre un chien après 8 ou 10 ans, puis devoir en entraîner un nouveau, et devoir faire ça trois ou quatre fois dans ma vie... c'est douloureux".

La Guide Hors Foundation fait d'ailleurs valoir que les chevaux sont plus appropriés que les chiens pour guider les aveugles, du fait de leur durée de vie (25 à 30 ans en moyenne pour un cheval miniature, 10 à 14 pour le Labrador). Leurs militants bataillent pour qu'ils soient autorisés dans les avions et les restaurants.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
8 commentaires - Angleterre : le premier cheval guide d'aveugle
  • Le cheval est une proie , contrairement au chien
    De ce fait il peut avoir des réactions inappropriées et surtout il ne défendra pas son maître en cas de besoin .

  • Tout ça est bien amusant, allez. Probablement une forme d'humour anglais. Il s'agit d'un cheval de poche, un poney je pense, si j'en crois la vidéo. Ce n'est pas un cheval du genre percheron ! Pas question, donc, de jouer au cowboy Et puis ce jeune homme non voyant, qui souffrait d'être dépendant d'un grand nombre de personnes, ne sera plus dépendant que d'un bourrin ! Belle avancée. Je lis aussi que la Guide Horse Fondation milite pour qu'on accueille les chevaux guides d'aveugle dans les restaurants et dans les avions. Autrement dit transformer ces lieux en écuries, avec mangeoire et boîte à crottin ! J'adore...
    Un jour, il y aura bien quelque farfelu qui trouvera qu'en raison de leur intelligence, de leur mémoire et de leur longévité, les éléphants font encore bien mieux l'affaire !

    (J'ai toujours dit "avoir un cheval, rien de plus facile, après tout, c'est le prix d'une voiture d'occasion, c'est après que cela se gâte !")

    Et, plus simplement, ne peut-on pas envisager une formation, pour le futur maître du chien guide ? Formation qui commencerait par rassurer l'homme au sujet du chien, pour le ramener aux sentiments d'amitié et d'affection envers le bon "toutou" qui va devenir son compagnon de vie ?
    Pourquoi faire simple, quand on peut faire compliqué ?

  • Le cheval est susceptible de s'effrayer et d'avoir un réflexe de fuite... Cela reste potentiellement dangereux, sans compter le volume de déjection à gérer...

  • Connaissant un peu le cheval, j'arrive pas à être convaincu que se soit le meilleur des choix... J'espère que je me trompe

    Ce n'est du reste pas tant le côté matériel de la chose qui m'inquiète que le côté "psychologique" de l'animal ! Le cheval est une proie. Si le cheval sent un danger trop stressant pour lui (pas forcément pour l'homme, du coup c'est pas évident de prévoir...), son premier réflexe sera de fuir, et plutôt dans la panique que d'une manière "raisonné". Il s'arrêtera quand il pensera le danger écarté, et s'il y pense, il réfléchira à ce qui c'est passé, mais c'est loin d'être prouvé !

    Je connais des chevaux qui sont des perles surprenantes, pourtant ils ont fichu leur cavalier par terre sur une réaction de panique...

    J'ai un peu de peine à imaginer les conséquences du telle crise de panique dans la rue...

  • cest super bravo mais encore une fois ce ne sera malheureusement pas pour tout le monde mais encore bravo hate de voir en france