Insolite

Angleterre : la police appelée pour un homme avec un couteau, c'était une baguette de Harry Potter

© Cawthra Ben/SPUS/ABACA - L'agent de police qui a raconté cette histoire a tenu à rassurer les internautes, non sans humour : pas de traces de Voldemort dans le secteur non plus.

Fausse alerte en Grande-Bretagne. La police a été appelée dimanche 11 février à Enderby pour la présence dans un hôtel d'un homme possédant un "grand couteau". C'était en fait la reproduction d'une baguette magique de l'univers de Harry Potter, selon la BBC.

De l'inquiétude au rire en un coup de baguette magique. Dimanche 11 février, la police de Leicester est appelée pour intervenir dans un hôtel de la ville voisine, Enderby, en Angleterre. Un homme a été aperçu près d'un ascenseur dans un hôtel, en possession d'un "grand couteau", selon la BBC. Les forces de l'ordre prennent l'alerte au sérieux, et se déplacent en nombre pour intercepter la menace. Sur place, l'escouade policière se retrouve face à face avec un homme, effectivement en possession d'un long objet...

Mais celui-ci est moins dangereux que prévu : l'homme tenait la reproduction d'une baguette magique, issue de l'univers des romans à succès Harry Potter de l'autrice J.K Rowling. Un agent dépêché sur place a raconté son aventure sur son compte Facebook. Sans se départir du légendaire humour britannique, il conclut son message en tenant à rassurer les passants : "Heureusement, aucun résident n'a été blessé et il n'y avait aucune trace de Voldemort (l'ennemi juré de Harry Potter, NDLR)".

De quoi donner des idées aux internautes

Ce message, largement relayé et repéré par nos confrères de la BBC, a donné des idées aux internautes, qui s'en sont donnés à cœur joie dans les commentaires pour réagir avec humour à cette descente de police. L'une d'elle a ainsi demandé à l'agent s'il était Sirius Black, le parrain de Harry Potter dans la saga. Un autre a écrit : "Expecto Patrol-man", un jeu de mots avec l'un des sorts les plus connus de cet univers, "expecto Patronum".

La journée n'a cependant visiblement pas été de tout repos pour les forces de l'ordre de Leicester : une brigade canine avec le soutien d'un hélicoptère ont dû intervenir dans un parc local le dimanche après-midi, selon ce même agent...

publié le 12 février à 17h28, Martin Pereira, 6Medias

Liens commerciaux