Allemagne: le coiffeur-star qui défrise Leipzig, battu en championnat

Allemagne: le coiffeur-star qui défrise Leipzig, battu en championnat
Ralf Rangnick (g), chargé des sports de Red Bull, l'entreprise propriétaire de Leipzig, et Julian Nagelsmann (2e d), l'entraîneur, avant le match de groupes de la Ligue des champions face au Zénith Saint-Pétersbourg, à ...

, publié le mardi 28 janvier 2020 à 17h57

La coupe qui coûte le championnat? Des joueurs de Leipzig se sont fait éreinter mardi pour s'être fait couper les cheveux par un coiffeur-star venu exprès de Londres, juste avant un match de Bundesliga qu'ils ont...perdu.

"C'est décadent", a fulminé Ralf Rangnick, chargé des sports de Red Bull, l'entreprise propriétaire du leader du Championnat d'Allemagne.

Neuf joueurs du club de l'Est de l'Allemagne ont fait venir Sheldon Edwards, alias "HD Cutz", en avion depuis Londres pour se faire coiffer dans leur hôtel, juste avant d'affronter Francfort samedi... et de perdre 2-0.

Cette défaite, la première depuis octobre, a permis au Bayern Munich de revenir à un point au classement de Bundesliga et a entamé la confiance de Leipzig, l'entraîneur Julian Hagelsmann se demandant ouvertement si ses joueurs avaient vraiment envie d'être champions.

"La défaite 2-0 ne suffisait pas, l'histoire du coiffeur me laisse pantois", s'est étranglé Ralf Rangnick. "On n'est pas loin du steak doré" commandé par plusieurs footballeurs-stars dans un restaurant de Dubaï, a-t-il jugé.

Sheldon Edwards a coiffé plusieurs stars du sport, comme son compatriote Usain Bolt, Raheem Sterling ou Olivier Giroud.

"Les joueurs réalisent que ce n'était pas une bonne décision", a réagi le directeur sportif de Leipzig, Markus Krösche. "Mais ce n'est sûrement pas à cause d'une visite du coiffeur que nous avons perdu le match à Francfort", a-t-il tempéré.

Une affaire similaire avait secoué le Borussia Dortmund en février 2019, quand des joueurs avaient rendu visite à Sheldon Cooper à Londres, avant de perdre 3-0 contre Tottenham en huitième de finale de Ligue des champions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.