Ain : un maire offre des poules à ses habitants pour réduire leurs déchets

Ain : un maire offre des poules à ses habitants pour réduire leurs déchets
Une poule dans une ferme de la Haute-Vienne, le 6 avril 2016

publié le samedi 02 juin 2018 à 09h30

Chaque administré volontaire pour porter ce projet a reçu un couple de gallinacés. Une poule peut absorber jusqu'à 150kg de déchets alimentaires par an.

À Trévoux, près de Lyon, les poules vont picorer du pain dur et bien d'autres aliments qui auraient fini à la poubelle sans leur intervention.

L'édile de cette petite ville de 6.000 habitants a décidé d'offrir un couple de poules aux habitants prêts à les accueillir, rapporte le Huffington Post samedi 2 juin. L'initiative a été prise dans le cadre de la semaine européenne du développement durable. Au total, une cinquantaine de volontaires devraient adopter les volatiles, qui ont vocation à éliminer les épluchures de pommes de terre, fanes de carottes et autres déchets alimentaires. La distribution est prévue ce samedi 2 juin.



L'opération, baptisée "J'adopte deux cocottes", vise à "porter l'attention sur la réduction du poids des poubelles comme sur le gaspillage alimentaire", indique la mairie sur son site Internet. Un guide pour apprendre à s'occuper correctement des volatiles sera également remis aux adoptants. Une initiative similaire avait déjà été menée le mois dernier à Vaulnaveys-le-Haut, dans le département voisin de l'Isère.



Les heureux propriétaires des poules devront signer une charte d'engagement, qui les oblige à peser leurs ordures durant quatre mois. "Sur les 350 kilogrammes de déchets produits chaque année par un Français moyen, il y a 120 kilos de déchets organiques", a expliqué au Huffington Post Séverine Bourgereau, chargée de communication à la mairie. "Sachant qu'une poule peut, en moyenne, ingérer jusqu'à 150 kilos de déchets organiques, nous espérons en effet réduire le volume par famille", a-t-elle précisé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.