Afghanistan: le "39", source de moqueries, retiré des plaques d'immatriculation

Afghanistan: le "39", source de moqueries, retiré des plaques d'immatriculation
Des voitures dans une rue de Kaboul, en Afghanistan, le 14 octobre 2018

, publié le jeudi 14 janvier 2021 à 11h52

Les autorités afghanes ont décidé de retirer de la circulation les plaques d'immatriculation de véhicules contenant le nombre "39", depuis longtemps associé dans le pays au proxénétisme et à la prostitution.

Le vice-président Amrullah Saleh a annoncé qu'un décret en ce sens serait pris cette semaine, pour mettre fin à ce qui était devenu une source tentante de corruption pour l'administration afghane.

"Le nombre (39) sera retiré du système de circulation. Il se dit que les gens paient 300 dollars (246 euros) de bakchich pour éviter ce nombre", a-t-il expliqué sur son compte Facebook.

Les malheureux conducteurs de véhicules dont la plaque d'immatriculation contient un "39", devenu quasi-synonyme de proxénète dans ce pays musulman, sont régulièrement soumis aux insultes et railleries.

L'origine exacte du sens s'est perdue au fil du temps. Mais certains disent que "39" était le surnom d'un souteneur fameux de la ville d'Hérat (ouest), qui le tirait du numéro de sa plaque d'immatriculation.

Pour éviter que leur plaque ne comporte ce nombre, nombre d'acheteurs de nouvelles voitures acceptent de payer les fonctionnaires peu scrupuleux.

Au service des titres de circulation, "ils vous demandent si vous voulez le nombre 39 au pas. Si vous dîtes non, ils vous demandent de leur graisser la patte", a expliqué à l'AFP Hakim, un marchand de voitures de Kaboul.

Selon lui, personne n'acceptera d'acheter une voiture d'occasion avec ces chiffres, car c'est considéré comme "honteux".

"L'an passé, j'ai dû vendre deux voitures pour presque la moitié de leur prix, car elles avaient 39 sur leur plaque d'immatriculation", a-t-il ajouté.

L'infamie liée au "39" ne se limite même plus aux véhicules. Des Afghans peuvent aussi être moqués parce que le nombre figure dans leur numéro de téléphone ou leur adresse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.