Affaire Benalla : les deux jeunes frappés se sont constitués parties civiles et nient avoir été des manifestants

Affaire Benalla : les deux jeunes frappés se sont constitués parties civiles et nient avoir été des manifestants©NAGUIB-MICHEL SIDHOM / AFP

franceinfo, publié le lundi 23 juillet 2018 à 19h57

Les deux jeunes filmés en train d'être frappés par Alexandre Benalla lors des manifestations du 1er-Mai à Paris se sont constitués parties civiles lundi 23 juillet, a appris franceinfo auprès de leur avocat, Me Sahand Saber. Le couple avait indiqué sa volonté d'être entendu ultérieurement par les enquêteurs, lors de la révélation de l'affaire Benalla.

Des projectiles envoyés sur des CRS

Selon les propos de leur avocat, ils contestent avoir été des manifestants, et encore moins des black blocks, ces groupuscules qui ont saccagé plusieurs commerces lors des manifestations. Me Sahad Saber déclare que cette jeune femme et ce jeune homme, proches de la trentaine, étaient attablés à un café place de la Contrescarpe le 1er mai dernier, et se sont retrouvés au milieu de la

Lire la suite sur Franceinfo

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU