USA: se prévenir contre la menace cybernétique sur le secteur financier (Trésor)

USA: se prévenir contre la menace cybernétique sur le secteur financier (Trésor)

Chris Wallis, fondateur et Pdg d'Intruder, société de sécurité et de lutte contre les cyber-attaques le 7 décembre 2017 à Londres lors de la présentation d'un nouveau produit

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 15 décembre 2017 à 07h33

Les autorités de régulation financière américaines ont réitéré l'importance de protéger le système financier contre les risques d'un incident cybernétique qui pourrait avoir de sévères conséquences sur l'économie, selon un rapport publié jeudi.

Dans son rapport annuel, le Conseil américain de surveillance de la stabilité financière (FSOC) préconise la création "d'un conseil du secteur privé (...) pour mieux comprendre les risques et améliorer la cybersécurité".

Ce conseil, formé de hauts dirigeants du secteur privé, servirait de liaison permanente avec les régulateurs pour "déterminer quels types d'incidents cybernétiques peuvent avoir un impact sur les activités commerciales et le fonctionnement du marché".

"Le fait qu'on se repose davantage sur la technologie, à travers un large éventail de plateformes interconnectées, accroît le risque qu'un incident cybernétique n'affecte sévèrement les institutions financières", affirme le FSOC, une instance présidée par le Trésor qui regroupe les principaux régulateurs du pays (Fed, CFTC, SEC..).

"Une sévère faille cybernétique peut avoir des implications systémiques pour le secteur financier et plus largement pour l'économie américaine", ajoute le rapport.

Une des priorités clés est "le partage d'informations" concernant la cybersécurité entre les firmes du secteur privé et le gouvernement. A l'inverse, l'administration veut doubler ses efforts pour automatiser le flux de ses informations sur les menaces à la cybersécurité vers les entreprises privées afin de gagner en rapidité, quitte à ce qu'une partie de ces informations soient disponibles dans un format "déclassifié".

Dans un autre domaine, le rapport du FSOC s'inscrit dans la lignée des efforts de l'administration Trump pour alléger les règlementations. 

Il invite les régulateurs "à minimiser les régulations qui accroissent les coûts sans apporter d'importants bénéfices". Il demande aux différentes agences d'examiner "les possibilités de simplifier la règle Volcker", qui interdit notamment aux banques de spéculer pour leur propre compte.

 
0 commentaire - USA: se prévenir contre la menace cybernétique sur le secteur financier (Trésor)
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]