Une mâchoire retrouvée en Israël suggère que l'Homo sapiens est sorti d'Afrique il y a près de 180 000 ans

Une mâchoire retrouvée en Israël suggère que l'Homo sapiens est sorti d'Afrique il y a près de 180 000 ans

Ce fragment de mâchoire retrouvé dans la grotte de Misliya en Israël est le plus vieux fragment d'Homo sapiens retrouvé hors d'Afrique.

Libération, publié le vendredi 26 janvier 2018 à 10h54

La mise au jour du fossile d'un fragment de mâchoire dans une grotte en Israël repousse d'au moins 50 000 ans vers le passé la sortie d'Afrique de l'homme moderne, et apporte un nouvel éclairage sur les croisements avec d'autres espèces comme les Néandertaliens.

Avant cette découverte sur le site archéologique de Misliya, situé sur les pentes du mont Carmel, les plus anciens fossiles d'Homo sapiens trouvés hors d'Afrique dataient de 80 000 à 120 000 ans, précisent les chercheurs dont les travaux ont été publiés jeudi dans Science. Or la partie gauche de cet os maxillaire supérieur, portant encore plusieurs dents, remonte à une période allant de 177 000 à 194 000 ans. «La découverte de Misliya est enthousiasmante», juge Rolf Quam, professeur d'anthropologie à l'…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Une mâchoire retrouvée en Israël suggère que l'Homo sapiens est sorti d'Afrique il y a près de 180 000 ans
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]